Pourquoi la fusion froide fait-elle si peur ?

Nicolaj Tesla le grand scientifique du siècle passé téléphone au département d’état américain et dit d’avoir découvert une façon pour donner de l’énergie illimitée au monde entier. Ce fut là son dernier appel, 2 jours après il fut retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel  et tous ses documents furent séquestrés par le FBI et conservés par la CIA.
Eugène Mallowe un autre chercheur avait commencé à douter de la fiabilité du Mit en ce qui concerne la recherche sur la fusion froide. Il se mit à étudier pendant 15 ans et à faire des expérimentations en suivant un parcours que le Mit a étrangement refusé. Il sera assassiné dans des circonstances qui n’ont jamais été clairement élucidées.
Rubbia le prix Nobel pour la physique a été contraint à ne plus poursuivre ses expérimentations sur la fusion froide. Pourquoi ?

Pour comprendre les obstacles que l’occident a placé en ce qui concerne le développement d’énergies durables et inexorables, il faut d’abord comprendre et analyser la valeur que l’énergie revêt pour le contrôle de la population, de l’économie, de la politique mondiale. A la fin de la seconde guerre mondiale, les Usa décidèrent que ceux qui auraient controlé le pétrole auraient contrôlé le monde entier. Il fallait donc monopoliser à tout prix chaque goutte de brut. La créations de cartels, l’institution du pétrodollar, le contrôle des raffineries, les guerres et les embargos envers ceux qui n’acceptent pas cette politique de contrôle mondial (Iraq, Lybie, Iran, Venezuela, Yougoslavie: appelés justement « états canailles »), sont des instruments pour maintenir le statuquo. Enrico Mattei fut assassiné pour cette raison, car il n’acceptât pas les cartels imposés par les Usa. Outre à cette politique de contrôle mondial, les Usa et ses alliés, ont inhibé la découverte et les applications massives de ressources énergétiques renouvelables et inexorables ayant des coûts inférieurs par rapport à ceux du pétrole.

Imaginons les conséquences par exemple de la fusion froide, imaginons si d’ici quelques années elle fera réellement partie de notre quotidien, si nous aurons vraiment des « boîtes » qui produiront 10 kW pendant un an avec seulement 1 gramme de nickel dans un cycle continu ! Cela voudrait dire que nous n’aurions plus besoin d’acheter l’essence et que les états perdraient leurs somptueux gains. Avoir l’énergie à coût quasiment nul cela voudra dire possibilité de développement pour tous les lieux où elle n’est jamais arrivée auparavant; cela voudra dire créer et transformer la matière; cela voudra dire résoudre tous les problèmes liés au coût de l’énergie à savoir extraction, transformation et transport. L’énergie accessible à chaque individu voudra dire liberté, voudra dire destruction des profits, destruction de l’exploitation, destruction des monopoles. Quelle fin fera le modèle made in Usa du contrôle mondial basé sur l’énergie fossile? Jusqu’à présent les détenteurs de l’énergie ont dominé le monde.

Une nouvelle ère en faveur d’un immense développement nous attend et l’humanité toute entière pourra de nouveau jouir des libertés qui lui avaient été frauduleusement ôtées au cours des siècles passés …

Les commentaires sont fermés.