La fusion froide devient un film: the Believers

Aujourd’hui la communauté scientifique et l’opinion publique continuent à être divisés en deux catégories: ceux qui croient que c’est une invention qui pourrait remplacer au moins en partie le pétrole comme source d’énergie et ceux qui la définissent comme une « supercherie ». Mais l’histoire de la fusion froide tire ses origines bien plus loin dans le temps et maintenant elle arrive également dans les salles de cinéma, avec le film « The Believers » (« Les croyants » – ceux qui y croient). Ce film sera présenté à l’occasion du prochain Festival International du Film de Chicago.

Dès le début de la projection l’on se retrouve propulsé en 1989, au mois de mars, à l’époque où deux chimistes de l’Université de l’Utah (Usa), qui jouissaient alors d’une très bonne réputation, Stanley Pons et Martin Fleishmann, se mettent debout devant une foule de journalistes en annonçant une découverte incroyable: ils auraient effectivement résolu les problèmes énergétiques de la planète à l’aide de l’eau de mer, des piles et un mystérieux appareil en verre qu’ils tiennent prudemment entre leurs mains. C’est la naissance de la fusion froide.

Ces deux chimistes sont en couverture de tous les journaux mais en seulement trois mois leur carrière se retrouve d’emblée interrompue, leur réputation est en ruine et la fusion froide est soudainement appelée « Bad Science » (« la mauvaise science »), bien qu’en réalité leur travail ait été plus tard publié dans une revue scientifique. Le monde est divisé entre ceux qui croient en son fonctionnement et ceux qui n’y croient pas.

Vingt-deux ans plus tard, bien que la science traditionnelle continue de dénigrer, certains scientifiques, certains professionnels et certains amateurs, une école secondaire, et un Dj Internet d’Hollywood sont convaincus que la fusion froide peut encore sauver le monde – c’est ce que nous pouvons lire dans la présentation de ce filmet que nous sommes proches, à présent plus que jamais, du Saint-Graal de la civilisation. Ce sont eux ” Les croyants “.

Le genre semble celui d’une bataille contre une force maléfique ou contre un virus qui pourrait détruire l’humanité toute entière, le style est fortement américain, mais la diffusion de ce film pourrait réellement sensibiliser l’opinion publique à l’égard d’un problème qui pour beaucoup soit n’existe pas soit qui a déjà été résolu, sans avoir apporté aucune solution réelle.

Le Festival International du Film de Chicago aura lieu du 11 au 25 octobre et le film « Les croyants » sera présenté le 16 mardi octobre

Ci-après le lien de la bande annonce du film:

 

Les commentaires sont fermés.